Diversifier son patrimoine et ses placements
La diversification est très importante il ne faut pas mettre ses oeufs dans le même panier !

Comment diversifier ses placements ?

Partager l'article

Vous le savez sans doute, diversifier ses placements est la base pour développer son épargne. Vous souhaitez investir l’intégralité de votre épargne dans les Bitcoins et attendre que cela fructifie comme par magie ? C’est aller droit dans le mur. Voyons déjà les différents types d’actifs qui s’offrent à nous.

Les différentes catégories d’actifs

L’immobilier

Comment ne pas commencer par la pierre ? On peut investir dans l’immobilier à travers de nombreux supports :

  • L’immobilier locatif pour acquérir un patrimoine et des revenus passifs pour s’assurer une retraite. Pour profiter avant le terme du prêt de ces revenus, il faudra que vous ayez un cashflow positif sur vos investissements, ce qui n’est pas facile à faire, sauf si vous avez un bel apport. Attention cependant à ne pas apporter trop d’argent au départ pour profiter au maximum de l’effet de levier.
  • L’immobilier résidentiel. Je l’ai dit dans cet article, votre maison n’est pas un actif en soi, car elle vous coûte de l’argent, et beaucoup plus qu’elle vous en rapporte. Cela dit, on ne peut pas l’exclure d’un patrimoine.
  • Les SCPI, qui permettent d’investir via un fonds commun de placement sur de l’immobilier généralement professionnel (commerces, bureaux, entrepôts…), sans avoir de gérance locative.
  • Les sociétés foncières cotées en bourse, qui investissent également dans des parcs locatifs.
  • Les terres agricoles
  • Les forêts

Les placements sans risque

  • Les obligations d’États. S’il s’agit d’obligations émises par des États puissants, disons du top 5 mondial, alors ces obligations comportent un risque très limité. Vous allez racheter une dette d’un état qui va vous verser, pour payer sa dette, un coupon ou un taux d’intérêt. Oui, cette fois-ci c’est vous le banquier !
  • Les comptes Livrets rémunérés sans risque. Ces comptes bancaires sont des produits proposés par les banques. Privilégiez dans ce cas les livrets A, LDDS et jeune qui rémunèrent plus que des comptes livrets classiques. En plus, ces livrets sont défiscalisés.
  • Le fonds euros d’une Assurance Vie. C’est le placements préféré des Français ! Les fonds euros des assurances vie sont généralement investis sur des obligations d’États. Il y a des frais, mais une fiscalité avantageuse.

Diversifier ses placements avec les actions cotées en bourse

Depuis le COVID 19, l’intérêt des Français rebondit pour la bourse et c’est une excellente nouvelle. En dehors de l’effet de levier, il s’agit, sur le long terme, du placement qui rapporte le plus à l’épargnant. Diversifier son portefeuille d’actions donne souvent d’excellents résultats. Cependant, il faut partir du principe que vous n’achetez pas au plus haut, ni au plus bas. Il faut aussi un bon self-contrôle en période de crise.

Les matières premières

Or, argent, pétrole ou encore les céréales, les matières premières peuvent être utilisées dans un portefeuille pour se protéger contre l’inflation, par exemple. Attention cependant, les matières premières ne distribuent pas de dividende.

Le crowdfunding

Le crowdfunding ou financement participatif, permet d’avancer les fonds des promoteurs immobiliers ou prendre des parts de sociétés non cotées. Ce sont des actifs qui permettent de dynamiser vos placements, mais qui sont assez risqués. Ils doivent être manipulés avec prudence.

Les cryptomonaies

Les cryptomonnaies ou Bitcoins sont à manier avec prudence. Soyez très prudent sur cet actif à la mode. Ayant un avis défavorable sur cet actif que j’ai du mal à qualifier ainsi, je n’en dirai pas plus !

Les placements plaisirs

Il en existe des dizaines ! Si vous voulez investir dans ce type d’actifs, consulter des professionnels. En effet, il peut y avoir une différence entre ce que vous aimez, et la valorisation à long terme. Par exemple, une voiture de collection que vous aimez peut ne jamais voir sa valeur décoller.

  • Le vin
  • Les chevaux de course
  • Les œuvres d’art
  • Les montres
  • les voitures de collection

Comment diversifier ses placements et son patrimoine ?

Maintenant que nous avons fait le tour des possibilités d’investissement, il faut répartir son patrimoine.

Cette diversification dépends de 3 facteurs :

  • Votre aversion au risque pour déterminer votre rentabilité
  • Le durée du placement
  • Vos objectifs patrimoniaux

L’immobilier pour le long terme

Idéalement, comme je l’explique dans mon article “3 raisons de revendre son bien immobilier le plus tard possible”, vous devez investir sur le très long terme dans l’immobilier. Ne négligez pas cet investissement qui est le seul investissement accessible avec l’effet de levier. Cet investissement prend, au fur et à mesure des années, de plus en plus de place dans votre patrimoine, car vous diminuez votre dette bancaire et vous capitalisez en parallèle.

Les placements sans risques pour le court terme

Les placements sans risques sont utiles pour votre épargne de précaution, ou éventuellement la constitution d’un apport pour un projet immobilier. En aucun cas, vous devez considérer les livrets sont un investissement, parce qu’ils rémunèrent généralement moins que l’inflation. C’est-à-dire que vous perdez du pouvoir d’achat en laissant des liquidités dessus. Le fonds euros de l’assurance vie est préférable pour se constituer un apport pour un projet immobilier, surtout si vous prenez plus d’un an à réunir cette somme. Attention, avec les taux bas, le rendement de l’assurance vie ) a tendance à baisser avec le temps. Le quantitative easing rend l’investissement dans les obligations inintéressantes pour le moment, avec des taux bas.

Investir en bourse pour le long terme

La bourse est un outil très puissant sur le long terme pour diversifier ses placements. Vous pouvez faire du stock picking, ou acheter des fonds indiciel ou ETF pour passer un minimum de temps tout en garantissant une belle performance. Les dividendes réinvestis sont l’équivalent des intérêts composés sur cet actif, surtout si vous avez une gestion value. Là aussi, vous devez investir sur le long terme, car la bourse peut baisser fortement. Soyez patient, ça remontera !

Les autres classes d’actifs pour diversifier ses placements

Les matières premières, crowdfunding, placements plaisir et cryptomonnaies doivent représenter une part minimum de votre patrimoine. N’investissez pas au-delà de 5% de votre patrimoine pour ces classes d’actifs un peu plus exotiques.

Diversifier ses placements pour le long terme et préparer l’avenir

En conclusion, je conseille de privilégier les actifs de long terme pour investir. C’est là ou vous aurez les plus gros rendements sur votre épargne et que vous pourrez toucher des revenus passifs. C’est un chemin qui prends du temps, mais qui permet de ne plus être dépendant d’un travail, ou d’un système de retraite qui ne sera surement pas le même dans le futur. Vous ferez des sacrifices sur vos dépenses pour allouer une partie de vos revenus dans ces actifs. Le temps fera le reste. Enfin, pensez également à diversifier vos placement au sein de chaque classe d’actifs : portefeuille boursier diversifier, plusieurs biens immobiliers si possible… La liberté, ça se prépare dès maintenant !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code