Quelles sont les alternatives au Livret A ?

Vous trouvez que le Livret A ne rapporte pas assez ? Ou peut-être que vous avez atteint le plafond de votre livret A, et vous cherchez une solution pour votre surplus d’épargne.

Si vous recherchez des alternatives au Livret A, considérons pour cet article que vous souhaitez de l’argent facilement disponible et un placement sans risque.

Les autres livrets d’épargne

Le LDDS (livret de développement durable et solidaire)

Le LDDS à beaucoup de similitudes avec le Livret A. En effet, la seule différence notable, c’est le plafond qui est de 12000 euros. Pour le reste, le taux est le même que le Livret A, votre argent disponible à tout moment.

Le LEP (livret d’épargne populaire) comme une des alternatives au Livret A

le LEP est le livret d’épargne rémunéré et sans risque qui rapporte le plus ! C’est donc la meilleure alternative au Livret A ! Contactez vite votre banque pour savoir si vous êtes éligible. Avec un taux d’intérêt record, il faut pour être éligible, être en deçà du plafond de revenus imposé par la loi. Ce plafond est variable en fonction du nombre de parts qu’il y a dans votre foyer.

Pour ouvrir un compte, il faut verser 30 euros. Le plafond du LEP est de 7700 euros, mais vous pouvez dépasser ce montant grâce aux intérêts. Comme pour le LDDS et le Livret A, les intérêts ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux ni à l’impôt.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La méthode SMART pour définir vos objectifs d'investissement

En cas d’augmentation de revenus, et que ceux-ci dépassent le plafond du LEP pendant 2 années consécutives, le LEP est clôturé automatiquement et transformé en compte sur livret.

Le compte sur Livret

Le compte sur Livret est la dernière des choses à faire ! Certes, c’est un Livret qui à l’avantage de n’avoir aucun plafond, mais son rendement est minime. Et vous devrez en plus payer les prélèvements sociaux et l’impôt (ou la flat taxe) sur les intérêts. Autant dire qu’il ne reste pas grand-chose. Utilisez plutôt ce compte comme tampon, lorsque vous avez une grosse rentrée d’argent et que vous n’avez pas encore décidé de la destination (vente de maison, héritage…).

Le Livret Jeune

Le Livret Jeune est un Livret pour les 12 – 25 ans résident en France.

Il est plafonné à 1600 euros, mais grâce aux intérêts, il est possible de dépasser ce plafond. Le taux de rémunération est librement fixé par les banques, mais il ne peut être inférieur au taux du Livret A.

Les intérêts sont ne sont pas soumis à l’impôt et aux prélèvements sociaux.

Le compte sera clôturé par la banque le 31 décembre des 25 ans du titulaire. L’argent sera mise sur compte sur livret. Pensez à fermer ce compte pour mettre l’argent sur un compte plus rémunérateur.

Le PEL (Plan d’Épargne Logement)

Le PEL est un compte qui permet de se constituer un apport pour l’achat de sa résidence principale tout en pouvant bénéficier d’un taux d’emprunt plus avantageux pour une partie de votre prêt.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'assurance vie, comment ça marche ?

Pour ouvrir un compte, il faut verser 225 euros. Les autres versements sont obligatoires pour garder le plan, il faut mettre en minimum 45 euros par mois sur le plan. Le plafond de versement est de 61200 euros.

Attention, le moindre retrait d’un PEL entraîne forcément la clôture du plan. C’est un compte qui vient donc en complément du Livret A, pour créer votre épargne de précaution.

La durée d’un PEL est entre 4 et 10 ans pour le versement. Après les 10 ans, vous ne pouvez plus verser d’argent sur votre plan, mais les intérêts continuent à courir pendant 5 ans.

Le taux d’intérêt dépend de la date d’ouverture du plan. Il restera inchangé pendant la durée de vie de votre plan.

Au niveau de la fiscalité, c’est la flat taxe.

Pour obtenir un taux privilégié dans le cadre d’un emprunt pour acquérir un bien ou faire des travaux, il faudra que garder votre PEL au moins pendant 4 ans. Le montant d’emprunt possible aux taux privilégié dépend du montant des versements, ainsi que du poids des intérêts, mais pourra représenter jusqu’à 92000 euros de votre prêt. Ce taux est également défini à l’ouverture du plan.

Vous pouvez également céder les droits à prêt à un membre de votre famille.

Le CEL (Compte Épargne Logement)

Comme pour le PEL, le CEL peut permettre d’emprunter moins cher sur une partie du prêt. Seulement, vous pouvez faire des retraits d’argent sur ce compte comme vous le souhaitez.

Le premier versement est de 300 euros. Le montant maximum de versement est de 15300 euros pour le CEL. Vous pouvez faire des retraits, mais il faut toujours laisser 300 euros sur le compte.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Assurance vie : avance ou retrait partiel, que choisir ?

Il présente donc une des bonnes alternatives au Livret A tout en préparant un futur achat immobilier.

Les intérêts sont soumis à la Flat Taxe.

Le fond euros d’une assurance vie, une des alternatives au Livret A

Le fonds euros d’une assurance vie est sans risque. L’assureur achète de nombreux actifs (généralement des obligations d’État) qui vous assurent d’un rendement. Si vous privilégiez le fonds euro d’une assurance vie d’une banque systémique, le risque est proche de zéro. Si ce risque arrive, le système financier dans son ensemble a de très grandes chances de s’effondrer.

Attention de limiter quand même vos allers-retour pour éviter d’avoir trop de frais. Essayez de mettre de l’argent pour au moins an si vous avez des frais d’entrée ou de rachat.

Réfléchissez bien aux alternatives au Livret A

Rappelons comme je l’explique dans cet article que le Livret A est un compte que vous devez utiliser pour votre épargne de précaution. Ensuite, il faut que vous utilisiez votre épargne pour vos projets. Vous pouvez prendre du risque sur une dizaine d’années ou plus ? Osez la bourse avec le PEA ! Sur le long terme, vous pourrez vraiment développer votre patrimoine grâce à la bourse.

Et vous, quels comptes voulez vous ouvrir comme alternatives au Livret A ?

Partage l'article avec tes amis !

Un commentaire

  1. Top ! En effet, à connaître !
    Personnellement, j’ai fait le choix de ne plus utiliser de livrets réglementés parce que ça m’obligait à laisser de l’argent a des banques traditionnelles qui ont peu de considération pour le climat.
    J’utilise donc le compte de « la nef ». Il y a une rémunération mais j’ai décidé de donner tous les intérêts en automatique. Ça reste intéressant parce qu’on peut réduire nos impôts grâce aux dons.

Laisser un commentaire