NFT

NFT, Crypto, bitcoin, et objet virtuels : Le monde est-il devenus fou où suis-je déjà trop vieux à 31 ans ?

Partager l'article

L’engouement envers les NFT (certificat d’objet numérique échangeable), crypte et objets virtuels est faramineux. Des chiffres à couper le souffle. En voici quelques-uns :

  • CryptoKitties, des chats virtuels ont été échangés pour 55 millions de dollars
  • Le premier tweet a été vendu 2,9 millions de dollars
  • La prestigieuse maison Christie’s a vendu une « oeuvre » numérique pour 69 millions de dollars

Quelle est la valeur d’un NFT ?


Je me demande vraiment ce qu’il y a derrière tout ça. Une technologie pour protéger des contrats ? Je le conçois. Ça a du sens de vouloir protéger une transaction dans un monde où l’escroquerie existe dans tous les milieux, tous les secteurs… Mais je peine à croire que l’ensemble des investisseurs achètent ces produits pour leurs contrats ! Dépenser des centaines d’euros dans des cartes virtuelles représentant des chats me laisse perplexe. Pas vous ?

Du coup, comment évaluer la valeur d’un NFT ? Pourquoi une carte Kylian Mbappé vaut-elle autant ? Elle est numérique et impalpable. À part pour une plus-value (éventuelle), le propriétaire de la carte ne touchera jamais rien. C’est vraiment cette partie-là que j’ai du mal à comprendre. Je ne suis pas un pro du marché de l’art, mais je comprends mieux l’intérêt pour ces oeuvres palpables, et qui sont créees par des artistes. Il y aura toujours des passionnés pour acheter des oeuvres. Une carte numérique que vous pouvez trouver sur Google image, j’ai du mal à le concevoir.

Pourquoi dépenser des fortunes dans un produit impalpable qui ne rapporte rien ? Peut-être que quelqu’un sera encore plus stupide pour payer plus cher que moi ? En bourse, on appelle cela une bulle. Avant chaque bulle, on trouve que l’actif est formidable. N’oubliez pas le passé si vous voulez investir dans une carte virtuelle ou un NFT. Ça va au contraire des bonnes pratiques. En bourse, par exemple, lorsque vous achetez une belle valeur, vous n’avez pas besoin de la revendre pour vous enrichir. Où du moins ce n’est pas une fin en soi. Les dividendes tombent chaque année pour vous récompenser.

L’or, me diriez, c’est pareil


Je vous l’accorde, il y a quelques similitudes entre l’or et un actif numérique. Par exemple, il n’y a pas de dividendes. Et il faut revendre l’or pour profiter de son fruit. Mais l’or est une valeur refuge qui existe depuis des milliers d’années ! Et je suis prêt à mettre ma main à couper que l’or s’échangera dans des milliers d’années. La valeur de cet actif n’a plus rien à prouver. Le bitcoin existe depuis 2008, ne l’oubliez pas. Les NFT existent depuis 2014.

Si la bulle éclate, les investisseurs bouderont la bourse


Ce qui me rend triste, c’est que des personnes qui n’ont pas l’habitude de mettre de côté investissent sur des cryptomonnaies ou des NFT. En cas d’éclatement de la bulle, il perdra beaucoup d’argent et sera sûrement dégoûté de tout investissement. C’est dommage pour les belles classes d’actif que sont la bourse et l’immobilier. Restez classique et tout se passera bien. Si vous avez peur de rater un tournant de l’histoire, n’investissez pas plus de 5% de votre patrimoine dans les cryptoactifs.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code