10 conseils pour commencer à investir en bourse

Partager l'article

Ça y est, vous vous décidez enfin à commencer à investir en bourse avec l’argent que vous avez mis de côté. Vous avez un peu peur de la bourse ? C’est normal, c’est très français.

En effet, aux États-Unis, les parents vous offrent des actions à la naissance. En France, en revanche, c’est un Livret qu’on ouvre aux bambins. C’est bien dommage, car avec un horizon de placement de 15-18 ans, la bourse est sans aucun doute la meilleure option pour fructifier l’argent des jeunes enfants. Mais le sujet n’est pas là !

Nous parlions de la peur. La peur de perdre de l’argent est normale en bourse. Il ne faut pas croire aux promesses de certains blogs ou sites frauduleux de l’enrichissement rapide. J’en ai fait les frais pour vous il y a des années et croyez-moi, on peut gagner en bourse, mais sur du long terme. Qui dit long terme dit commencer maintenant !

1) Choisissez l’enveloppe qui vous convient le mieux

Si vous souhaitez commencer à investir en bourse, il faut que vous regarder les différents comptes ou enveloppes qui s’offrent à vous :

  • Le compte titre, où les dividendes et les plus-values sont fiscalisés.
  • Le PEA ou le PEA PME, où les dividendes et les plus-values ne sont pas fiscalisés tant que vous laissez l’argent dans l’enveloppe
  • Le PER, qui vous permet d’investir pour votre retraite. Attention, sauf cas exceptionnel, votre épargne est bloquée jusqu’à votre retraite. Cependant, vos versements sur le PER sont déduits de votre assiette fiscale.
  • L’assurance vie en unité de compte, pour profitez de la fiscalité avantageuse et de préparer votre succession.

Comparez les frais des différents acteurs. En effet, les frais bancaires peuvent aller du simple au triple suivant les établissements.

2) Commencez à investir en bourse avec des petits montants

L’important lorsqu’on débute en bourse, c’est d’investir avec des petits montants, afin de se familiariser avec la bourse. N’oubliez pas que c’est de l’argent que vous avez durement gagné. Si ce n’est pas le cas et que vous l’avez hérité, c’est un de vos proches qui a durement gagné cet argent. Ne la gaspillez pas sur des produits exotiques. Soyez réaliste, et investissez sur des sociétés du CAC 40, qui sont plus solides que les petites capitalisations françaises.

3) Ne prêtez pas attention aux variations du marché

Une fois vos premières actions achetées, vous allez regarder vos investissements et leurs performances. N’y prêtez pas attention. Perdre ou gagner 20% en quelques semaines fait partit de la vie des marchés. Cela arrive. Ne vendez pas par peur de perdre, ou pour garder une partie des bénéficies. N’oubliez jamais que la force de l’investissement en bourse, c’est la long terme et la capitalisation. C’est-à-dire le réinvestissement de vos dividendes dans de nouveaux titres.

4) Diversifiez, diversifiez, diversifiez !

Il faut diversifiez. Ne restez pas avec une seule action. Si vous avez une petite somme à investir, il existe une solution pour diversifier. Achetez un ETF ou un tracker, qui réplique la performance d’un indice.

En effet, ces produits, qui se négocient comme des actions, répliquent la performance des indices. Si vous achetez un ETF CAC 40, par exemple, c’est comme ci vous achetiez les 40 valeurs de la cote, en une seule ligne. C’est le meilleur moyen de ne pas se tromper.

5) Faites des investissements réguliers pour commencer à investir en bourse

L’investissement progressif ou le dollar cost averaging en anglais, est une méthode simple qui permet d’investir sans se poser de questions. Chaque mois, vous investissez la même somme en bourse. Certes vous investirez au plus haut, mais aussi quand la bourse est au plus bas. En moyenne, c’est une méthode simple et qui permet de gagner sur le long terme, sans se poser de question. La méthode parfaite pour ceux qui n’ont pas envie de se poser trop de questions et de performer !

6) Ne prenez pas confiance trop vite

Attention, si vous faites de belles performances rapidement, gardez votre sang-froid et restez cohérents dans vos investissements. Investissez en bourse que l’argent dont vous n’avez pas besoin avant un horizon de placement d’au moins 8 ans.

En effet, après une période de montée des marchés (voir d’euphorie, il se peut que vous soyez tenté d’investir plus, d’augmenter la cadence. Soyez prudent, car la bourse risque de subir une correction à la baisse. C’est ça la vie des marchés !

7) Un jour, vous prendrez une claque

Si ce n’est pas lors de vos débuts, je vous en félicite ! Vous avez su être prudent. Mais ne vous inquiétez pas, elle arrivera. Ma première claque est arrivée assez vite, car je n’investissais pas, je faisais du trading, ce qui est la pire des choses à faire : spéculer en bourse.

8) D’autres claques suivront, mais elle feront moins mal

Ma deuxième claque, c’était en 2015. J’étais diversifié, mon portefeuille a baissé, mais il a vite retrouvé ses niveaux « d’avant claque » en quelques mois, si je peux m’exprimer ainsi. Cependant, je n’ai pas profité de la baisse pour investir davantage.

Ma troisième et dernière claque, c’était la meilleure. Lors de la crise du Covid, car j’en ai profité pour me renforcer plus en bourse. Je sais, il est un peu indélicat de se réjouir d’avoir pu profiter de la crise sanitaire, mais il faut être honnête non ? Depuis, mon portefeuille a fructifié.

Vous voyez, chaque claque est un apprentissage, et nous réagissons mieux à celles qui suivent. Restons prudents cependant : investir dans le creux de la vague est un exercice compliqué. Il faut être lucide, j’ai réussi à le faire en mars 2020, mais y arriverais-je la prochaine fois ? Rien n’est moins sur…

9) Vous vous remercierez jamais assez d’avoir commencer à investir en bourse !

Commencer à investir en bourse est le plus difficile. Quoi que. Avec du recul, c’est de continuer après la première claque le plus difficile. Continuez, continuez, continuez à investir (raisonnablement) tout le long de votre vie.

10) Cultivez votre jardin

Chaque action que vous achetez est une fleur qui vous offre des graines (dividendes) à replanter chaque année (capitalisation). Ces nouvelles graines deviennent ainsi des fleurs, qui vous donneront d’autres graines à planter. C’est un cycle magnifique. Cultivez votre jardin. On peut être tenté par des fleurs exotiques, mais restez classique dans vos choix. Ne l’oubliez pas, on obtiens pas un beau jardin en coupant les fleurs et en gardant les mauvaises herbes. Gardez vos belles fleurs aussi longtemps que vous garderiez un grand chêne.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code