Le TAEG taux réel d’un prêt immobilier

Partager l'article

Le TAEG vous interpelle sur votre contrat de prêt immobilier ? C’est normal. Vous avez emprunté à un taux définit entre la banque et vous, et vous voyez par surprise que le TAEG est plus élevé. Voici les explications :

Qu’est ce que le TAEG

Le TAEG est taux annuel effectif global. Il s’agit du taux réel que vous payez. Il est donc plus cher que le taux immobilier que vous avez négociés car il prendra en compte d’autres variantes.

Quelle est la composition du TAEG ?

Le taux annuel effectif global se décompose de la manière suivante :

  • Les intérêts bancaires qui correspondent au taux que vous avez négocié avec la banque
  • Il prend en compte les frais de dossier, qui peuvent représenter une part significative du montant du prêt, surtout si montant est faible et la durée courte
  • Les frais d’intermédiaires, comme les courtiers par exemple
  • L’assurance emprunteur, qui a un coût non négligeable, surtout dans un univers de taux bas
  • Les frais de garanties, qui sont l’hypothèque et le cautionnement
  • L »évaluation du bien immobilier par un agent, si cela est fait
  • Les frais d’ouverture de compte dans la banque, si l’ouverture de compte est liée à l’octroi du crédit immobilier
  • Toutes les autres dépenses qui concernent le prêt immobilier

Exemple de l’influence des coût sur le taux

Prenons un exemple simple :

  • Une banque propose un taux immobilier de 2% pour un prêt de 10000 euros sur 1 an
  • La banque vous impose 100 euros de frais de dossier et d’assurance pour la réalisation du prêt, ce qui représente 1% du montant du prêt
  • Le TAEG est donc de 3% : 2% pour le prêt et 1% pour les frais annexes.

Le TAEG permet de la transparance

C’est le TAEG qui permet d’avoir une vision réelle sur le coût du prêt immobilier. Il est devenu obligatoire pour tout crédit octroyé. Cela permet d’avoir une meilleure opinion sur le partenaire. En effet, une banque avec un taux immobilier plus bas que celui de ses concurrents peut en réalité avoir un TAEG plus élevé. Il faut donc impérativement comparer le TAEG, et non le taux immobilier.

Partager l'article
Spread the love

Laisser un commentaire