L’incohérence du DPE énergétique en immobilier

Le DPE (diagnostic de performance énergétique) est un outil qui mesure la consommation énergétique d’un logement. Sachez que le DPE influe de plus en plus dans la valeur d’un logement. Il se trouve que les critères ne sont pas forcément adaptés à la réalité.

Que mesure le DPE ?

Le DPE utilise un classement par lettre, allant de A à G, A étant la meilleure note pour les logements économes, et G la plus mauvaise pour les bien énergivores, surnommés « passoires thermiques ». Le DPE mesure 2 choses :

  1. La consommation énergétique primaire (isolation, production d’eau chaude…)
  2. La quantité de gaz à effet de serre qui est émise par le bien

Le calendrier du DPE

Le calendrier du DPE est très important, ne le sous-estimez pas lors d’un achat immobilier :

  • À partir du 1 janvier 2022, si le bien est supérieur à la lettre F, l’acte de vente ou le contrat de location devra obligatoirement mentionner la réalisation de travaux énergétique avant le 1er janvier 2028, pour que le logement est au moins la lettre E.
  • À partir du 25 août 2022, la hausse des loyers n’est plus possible sur les logements ayant une lettre F ou G. Imaginez les conséquences pour un propriétaire dans ce contexte inflationniste.
  • À partir du 1er janvier 2025, il sera interdit de louer un logement avec la lettre G.
  • À partir du 1er janvier 2028, il sera interdit de louer un logement avec la lettre F.
  • À partir du 1er janvier 2034, il sera interdit de louer un logement avec la lettre E.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7 astuces pour louer sa résidence principale sur Airbnb

Et oui, vous ne regarderez plus les annonces de la même manière ! L’importance est cruciale, le parc de logement va devoir être revu de fond en comble.

L’incohérence du DPE

L’UFC que choisir vient de sortir une nouvelle étude sur le DPE. Le résultat est sans appel, les résultats du DPE présentent de nombreux écarts sur un même bien !

L’étude concerne 34 diagnostics DPE effectués sur 7 logements situés dans différentes régions, soit entre 4 et 5 diagnostics par maison. Sachez également que les diagnostiqueurs était recommandés par l’état.

6 d’entre elles n’ont pas reçu la même classe énergétique, et une maison s’est vue attribuer plusieurs classes allant de B à E. Imaginez l’impact d’une telle classification pour la valorisation d’un bien. Cela peut définir 20% du prix de la maison.

Voici d’autres choses hallucinantes qui ressortent de l’étude :

  • Un installateur a recommandé la pose d’un chauffe-eau solaire alors que la maison en avait déjà un
  • Les estimations des travaux essentiels pour un même bien sont passées de 3000 à 30 000 euros
  • 2 diagnostiqueurs ont estimé que pour un même bien, la déperdition de chaleur passait par les murs pour 49% pour l’un, et pour 19% pour l’autre.

Conclusion

D’après ces données, et sachant que si acheteur constate qu’un DPE est erroné peut se retourné vers le vendeur, il serait bien d’avoir un cahier des charges plus objectif pour définir une note au différent bien. Il en va aussi d’un enjeu écologique très important.

Lors de l’achat d’un bien, il ne faut pas vous fiez seulement du DPE. Demandez au propriétaire les 12 dernières factures de gaz et d’électricité pour vous faire une idée de la consommation d’énergie. C’est ce que j’explique dans mon article pour acheter votre résidence principale sans vous tromper.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 10 meilleures plateformes de location saisonnière
Merci d'avoir lu l'articlePour aller plus loin, je vous offre en bonus un tableau LMNP

Voici les 3 avantages du tableau

  1. de faire une simulation de rentabilité facilement
  2. de changer les données du tableau à l'infini suivant les annonces
  3. de mieux appréhender votre investissement
Partage l'article avec tes amis !

(4 commentaires)

  1. Étonnant cette incohérence entre les diagnostics… En effet, il faut être prudent du coup !
    Parfois demander les factures est biaisé aussi, hier j’ai visite un immeuble avec une locatrice qui avait les chauffage à fond et les fenêtres ouvertes … Pour un écolo comme moi ça choque ^^

    1. Effectivement, les dernières factures peuvent donner une idée, mais ne sont pas règle sûre à 100%. A l’inverse de ton cas, des personnes présente la moitié du temps (commercial en déplacement, par exemple), peuvent donnée une idée biaisée de la consommation d’énergie. Mais en tout cas ça permet d’avoir une idée générale !

      1. Encore une loi sortie a la va vite …. Si bien sur il est important d inciter les propriétaires a faire des bouquets de travaux et des rénovations performantes pour répondre a nos enjeux de sobriété énergétique… Le faire via des lois incongrues alors que ni les diagnostiqueurs, ni les artisans ne sont en capacité de répondre a l afflux des demandes est une fois de plus déconcertant…. Bientôt des contre lois aux lois 😜

Laisser un commentaire