Taxation dividende

Fiscalité des dividendes : Flat taxe ou IR

Vous avez touché des dividendes et vous vous demandez s’il faut mieux se soumettre à la flat taxe ou au barême de l’impôt sur le revenu. En effet, pour la fiscalité des dividendes, le barême progressif s’applique pour les revenus de capitaux mobiliers.

1) Fiscalité des dividendes pour la flat taxe

La flat taxe prélève 30% sur vos dividendes, composée de :

  • 12,8% d’impôts sur le revenu
  • 17,2% de prélèvements sociaux (CSG et CRDS)

Aucune charge n’est déductible de la flat taxe.

2) Fiscalité de l’IR pour la fiscalité des dividendes

a) Un abattement pour durée de détention

Vous bénéficiez d’un abattement sur votre imposition de vos dividendes. Vos actions achetées avant 2018 bénéficient d’un abattement pour durée de détention. Vous ne pouvez pas jouir de ces abattements si vous êtes soumis à la flat taxe.

Période d’acquisition des titresDurée de détentionAbattement
Depuis 2018040%
Avant 20180 à 2 ans40%
Avant 20182 à 8 ans50%
Avant 2018au delà de 8 ans65%
Abattement fiscal des dividendes sur l’impôt progressif

b) Déduction de la CSG

Vous bénéficiez de la CSG déductible sur vos revenus. Elle représente 6,8%, ce qui n’est non négligeable. Cette déduction est souvent méconnue et permet de bien augmenter votre rentabilité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Horiz.io : mon avis sur le simulateur d'investissement immobilier, anciennement rendement locatif

c) Déduction des frais annexes

Enfin, vous pouvez, contrairement à la flat taxe, déduire également les frais annexes, comme les frais de garde, par exemple.

d) Le calcul du barème progressif pour les revenus de capitaux mobiliers

  • Montant des dividendes
  • – Abattement de 40%
  • – Déduction de la CSG déductible de 6,8%
  • – Déduction des frais annexes
  • = Base imposable

Exemple :

Si je touche 1000 euros de dividendes :

  • 1000 euros de revenus de capitaux mobiliers
  • 1000 – 40% = 600 euros après l’abattement de 40%
  • 6,8% x TMI = 3,06 euros de CSG déductible (pour une personne soumise à la tranche marginale d’imposition la plus élevée)
  • 50 euros de frais de garde
  • La base imposable est de 600 – 3,06 – 50 = 546,94 euros

Cette base sert ensuite à appliquer le barème progressif de l’impôt sur le revenu.

3) Comparatif flat taxe ou impôt progressif pour la fiscalité des dividendes

Comparatif fiscalité dividendes IR ou flat tax
Comparatif de la taxation des dividendes entre le flat taxe ou l’IR (source Bourse Direct)

Attention, il n’y a pas les frais déductibles dans ce comparatif, parce qu’il dépend de la situation de chacun. Attention, les frais déductibles ne sont pas inclus dans ce comparatif, car ils dépendent de la situation de chacun.

En conclusion, on remarque d’après ce tableau que la flat taxe est intéressante à partir de la tranche marginale d’imposition de 30%.

Merci d'avoir lu l'articlePour aller plus loin, je vous offre en bonus un tableau LMNP

Voici les 3 avantages du tableau

  1. de faire une simulation de rentabilité facilement
  2. de changer les données du tableau à l'infini suivant les annonces
  3. de mieux appréhender votre investissement
Partage l'article avec tes amis !

Laisser un commentaire