Quelle est la différence entre la gestion passive et la gestion active ?

Partager l'article

La différence entre la gestion passive et la gestion active est le style de gestion des fonds. Voici les différences :

La gestion passive

La gestion passive consiste à répliquer la performance d’un indice. C’est généralement le cas des ETF, connus aussi sous le nom de fonds indiciels ou trackers. Pour faire simple, lorsqu’une société A sort d’un indice, et qu’elle est remplacée par l’arrivée d’une nouvelle société B, le fonds ETF vend la société A et achète la société B. Tout simplement. Bien sûr, le fond respecte également les règles de pondération des fonds. Par exemple, un ETF CAC 40 sera plus investi dans des actions Total et LVMH, par exemple.

Bref, un ETF est un panier d’action qui réplique le cours de son indice. Vu que le process est automatisé, l’avantage des ETF sont les frais de gestion faibles. Les fonds indiciels s’achètent et se vende comme une action.

La gestion active

Un fonds de gestion active consiste à acheter et vendre des actions dans un cadre règlementer. Par exemple, le gérant d’un fonds d’actions ayant comme benchmark (indice de référence) le CAC 40, a pour objectif de battre l’indice en ayant la main libre sur ces choix. Il achète et vend les actions qu’il veut pour atteindre son objectif.

L’avantage de ce modèle, c’est que nous pouvons battre l’indice. En revanche, une équipe de gestion coûte cher et il y a de nombreux frais :

  • Frais de gestion sur les encours
  • Les frais d’entrée et de sortie
  • Frais de surperformance (en cas de performance supérieure à l’indice de référence)

Sachez que tous les fonds n’ont pas tous ces frais, mais soyez vigilent avant de souscrire à un fonds car les frais pèsent sur la performance de votre portefeuille sur le long terme. Demandez vous si vous êtes prêt à payer ce prix pour les services du gérant.

Les ETF smart bêta

Un troisième style de gestion commence a prendre de l’ampleur. Ce sont les ETF smart bêta. Ce sont des fonds que je qualifierai d’hybride entre pour unir la différence entre la gestion passive et la gestion active. En effet, il ont vocation à suivre un indice, mais le gérant se donne le droit de surpondérer quelque actions, voir même d’en retirer du portefeuille qui est censé suivre son indice de référence.

Au niveau des frais, c’est donc un entre deux entre les trackers et les fonds de gestion active.

Partager l'article
Spread the love

Laisser un commentaire