Qu’est ce qu’un ETF ou fond indiciel ?

De plus en plus prisés chaque année en termes de collecte, les ETF (appelés aussi fonds indiciels ou trackers) deviennent incontournables dans le portefeuille boursier des particuliers et des institutionnels. Un fonds indiciel est coté en bourse et réplique la performance d’un indice et donc son rendement. Il s’achète et se vend comme une action.

Concrètement, un ETF, c’est quoi ?

Un ETF réplique la performance d’un indice. On parle de gestion passive. Elle s’oppose à la gestion active qui consiste à des gérants de sélectionner les actions. En effet, un tracker achète les actions lorsque celles-ci rentrent dans l’indice, et les vend lorsqu’elles sortent de l’indice. C’est aussi simple que cela en à l’air !

Quels sont les indices de références ?

Les indices de références des ETF sont très nombreux, et il y en a de plus en plus. On trouve par exemple :

  • Les actions, qui se divisent en plusieurs catégories :
    • Géographique : CAC 40, S&P 500, Euro Stoxx 50
    • Exposition : Marché développé ou émergeant
    • Stratégie d’investissement : Effet de levier, couvert en devise
    • Thématique : investir dans les entreprises spécialisées dans la gestion de l’eau, par exemple
  • Les obligataires, qui se divisent en plusieurs catégories :
    • Exposition : obligation d’entreprise ou obligation d’État
    • Durée des obligations
    • Stratégie d’investissement : Effet de levier, couvert en devise
    • Géographique : Euro bond, par exemple
  • Les matières premières
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Qu'est-ce qu'une action d'une société et parts d'entreprise : définition

Quels sont les avantages des ETF ?

D’abord, les ETF ont des frais de gestion faibles. En effet, il n’y a pas d’équipe de gestion à payer pour décider des actions à acheter ou vendre, vu que cette décision est imposée par son indice de référence. Ce système permet donc de baisser les frais. Comptez entre 0,15% pour les trackers les plus agressifs, et 0,5% pour les trackers plus chers. En moyenne, les frais annuels moyens des trackers sont de 0,36% alors que les frais de la gestion active sont de 1,97% en moyenne, ce qui représente un gros écart sur le long terme. Attention, sur ces frais s’ajoutent ceux du support sur lequel vous investissez. Sur le long terme, la différence de performance due aux frais de gestion est énorme. En effet, les frais impactent très négativement la performance sur le long terme, car elle ne profite pas aux intérêts composés.

Investir dans des ETF vous permet aussi de vous assurer d’une performance correcte. En effet, peu de gérants battent l’indice de référence, surtout sur les longues périodes. La manière la plus simple de ne pas se tromper est donc d’investir directement sur les trackers. Mais il faut également savoir que certains gérants feront mieux que l’indice. Vous pouvez également mixer les deux stratégies.

Comment investir dans un ETF ?

Ils s’échangent en bourse comme des actions. vous trouverez les ETF qui vous conviennent chez Amundi ou Lyxor, qui sont les géants mondiaux – et Français, cocorico – des ETF. Il vous suffira de sélectionner le fonds indiciel qui vous conviennent et de copier-coller son ISIN (code pour identifier le fond).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment devenir riche ?

Les ETF peuvent s’acheter sur de nombreux supports : PEA, Assurance Vie, PER, Comptes titres…

Vous trouverez mes conseils pour bien choisir son ETF dans cet article. Vous pourrez aussi retrouver notre sélection d’ETF.

Et vous, avez vous déjà investi dans les ETF ? Où préfèrez-vous des actions en direct ou des fonds de gestion traditionnels ? Dites-le-moi en commentaire !

Merci d'avoir lu l'articlePour aller plus loin, je vous offre en bonus un tableau LMNP

Voici les 3 avantages du tableau

  1. de faire une simulation de rentabilité facilement
  2. de changer les données du tableau à l'infini suivant les annonces
  3. de mieux appréhender votre investissement
Partage l'article avec tes amis !

Laisser un commentaire