Prendre une caution pour la location saisonnière

La location courte durée est très rentable, mais il faut pour autant prendre ses précautions. Les débordements, en location courte durée, ça arrive. Mais on peut limiter les risques en cas de dégâts des voyageurs. En effet, avec une caution, les voyageurs seront sûrement plus soigneux, et quand aux voyageurs malhonnêtes, ils ne viendront plus forcément ! Bien que l’idéal soit de ne jamais actionner une caution !

Airbnb propose la garantie Aircover, qui couvre aussi bien le propriétaire que le locataire. Il est interdit de demander une caution supplémentaire en dehors la plateforme. Booking, lui, propose d’inclure une caution de 300 euros maximum pour les voyageurs, lors de leurs réservations, ce qui peut être trop juste pour certains biens. Mais comment faire pour les sites qui ne proposent rien, et pour la location directe ?

Définir la caution de la location saisonnière

Comment bien définir la caution de la location saisonnière ? Commençons par le début. Il faut bien sûr que la caution soit cohérente. À moins de louer 300 mètres carrés à Paris, ne demande pas 5000 euros de cautions à vos locataire. Je pense que le prix de 3 à 5 nuits est une bonne façon de sensibiliser les voyageurs en étant cohérents au niveau de la caution demandée.

Les systèmes pour prendre la caution

Le cash

Alors certes, la caution en cash est chronophage. Cela implique d’être présent à l’arrivée et au départ des locataires. Cela dit, tu peux en profiter pour faire un état des lieux en présentiel avec les locataires, ce qui est le meilleur moyen de constater l’état de l’appartement.

Les chèques

Le chèque est un moyen simple et courant de prendre une caution. En cas d’arrivée autonome, les voyageurs peuvent l’envoyer par voie postale en avance. Après la location, tu pourras soit leurs renvoyer le chèque, soit leur proposer de leur envoyer une vidéo entrain de le déchirer, ce qui te fera gagner de l’argent et du temps.

L’emprunte de carte

Le top, c’est quand même l’empreinte bancaire. Cela engage encore plus le voyageur. Swikly est la référence la caution par emprunte bancaire. Tu peux prendre une emprunte bancaire jusqu’à 2500 euros, ce qui est déjà pas mal. Bien que la solution soit pratique, elle est forcément payante. Voici les tarifs de la plateforme :

  • Si tout ce passe bien, la plateforme prend 1,8% + 0,25 euro HT par emprunte.
  • En cas de dommage, la plateforme se rémunère de 3,4% + 0,25 euro HT seulement sur le montant encaissé.

Pour les gros propriétaires et les conciergeries, il peut y avoir des commissions sur le volumes des transactions.

Dernières choses à propose de la caution en location saisonnière

En conclusion, explique bien à vos locataires sur vos contrats le montant et le périmètre de la caution afin que les choses soient claires. Par exemple, est-ce seulement pour la casse d’objet, ou aussi pour le ménage supplémentaire si besoin.

Enfin, si les plateformes comme Airbnb proposent leur propose système de garantie comme Aircover, par exemple, il est interdit de faire prendre une caution supplémentaire, avec le risque de voir ton compte supprimé. Fais attention donc, à bien respecter les conditions mises en place par les plateformes.

Merci d'avoir lu l'articlePour aller plus loin, je vous offre en bonus un tableau LMNP

Voici les 3 avantages du tableau

  1. de faire une simulation de rentabilité facilement
  2. de changer les données du tableau à l'infini suivant les annonces
  3. de mieux appréhender votre investissement
Partage l'article avec tes amis !

Un commentaire

Laisser un commentaire