plus-value immobilière

Calculez l’imposition sur votre plus-value immobilière

Partager l'article

La plus-value immobilière est soumise au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Mais comment bien anticiper sa fiscalité ? Vous verrez que le long terme en immobilier est une bonne solution pour cet impôt. En effet, plus longtemps vous garderez votre bien, moins vous serez imposé sur les plus-values immobilières.

Quel est le calcul pour la plus-value immobilière ?

Voici une formule pour simplifier les calculs de plus-value :

  • (prix de vente – frais de cession – TVA)
  • (prix d’achat + frais de cession + frais d’acquisition + travaux + frais de voiries) ou valeur déclarée
  • = Plus-value immobilière

Les frais d’acquisition sont la somme des frais de notaires et des droits d’enregistrement. Si vous ne pouvez pas les justifier, un montant forfaitaire de 7,5% est pris en compte sur le prix d’achat.

Attention, il y a quelques subtilités sur le calcul :

  • Les travaux sont déductibles lorsqu’ils ont été effectués par une entreprise. Si vous avez fait vos travaux vous-même, ceux-ci ne sont pas déductibles.
  • Vos dépenses d’entretien et de réparation ne peuvent pas être prises en compte. Cependant, si vous êtes propriétaire de votre bien depuis plus de 5 ans, vous pouvez déduire, si cela est plus avantageux ou si vous n’avez plus les justificatifs de travaux, un forfait de 15%.

L’abattement pour la durée de détention

Ensuite, une fois votre assiette imposable calculée, vous bénéfices d’un abattement en fonction de la durée de détention de votre bien immobilier sur votre impôt et sur votre plus-value. Vous pouvez constater que, couplée au crédit, plus vous vendez tard, plus vous vous enrichissez.

Durée de détentionAbattement annuel impôt sur le revenuAbattement annuel prélèvement sociaux
Inférieur à 6 ans0%0%
Entre 6 et 21 ans6%1,65%
22 ans révolus4%1,6%
À partir de 23 ansExonération9%
Après 30 ansExonérationExonération
Tableau de l’abattement de la plus values pour la durée de détention

Simulateur de l’impôt sur la plus-value immobilière

Découvrez vos impôts sur la plus-value immobilière grâce à notre simulateur. Si vous envisagez de vendre, où si vous venez de la faire, pensez à mettre l’imposition sur un compte d’épargne sans risque, comme je l’explique dans cet article sur l’épargne de précaution. Malheureusement, sans anticipation, cela peut vous éviter de nombreux ennuis lors des prochaines échéances.

Découvrez les autres calculs ici !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code